29/12/2014

"Quand vous allez à la Migros à Glaris ou à Genève, vous payez exactement le même prix votre plaque de chocolat"

Je vous propose un petit retour sur un débat qui est malheureusement passé inaperçu durant la dernière session fédérale, mais dont l'importance pour l'avenir de l'agriculture suisse est telle que, malgré le refus du Conseil des Etats d'intervenir, il est fort probable que l'on en reparle bientôt; celui d'édicter un contrat-type de travail national pour les employés du secteur agricole et d'instaurer un salaire minimum national dans l'agriculture. Ce débat faisait suite à une proposition du Grand Conseil genevois, votée alors à la quasi-unanimité. Voici ci-dessous mon intervention faite à cette occasion.

Lire la suite

16:18 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

10/12/2014

"Nous ne devons pas prêter la main à ce véritable détournement de nos institutions démocratiques"

Ce matin, dans le cadre du débat sur l’initiative de "mise en œuvre du renvoi des criminels étrangers" au Conseil des Etats, j'ai plaidé pour ne pas reproduire l'erreur commise le 18 mars 2010, lorsque la majorité avait, suite aux recommandations du Conseil fédéral, décidé de déclarer valide l'initiative pour le renvoi des criminels étrangers. Nous savions déjà à l'époque, en 2010, parce que le message du Conseil fédéral nous l'avait dit, que cette initiative se heurterait à de grandes difficultés d'application. Nous savions que cette initiative, de par l'automaticité dont elle se prévaut, était contraire à l'accord sur la libre circulation des personnes. Nous savions que cette initiative était contraire aux articles 8 à 11 de la Convention européenne des droits de l'homme. Nous savions que cette initiative était contraire à la Convention relative aux droits de l'enfant. ll appartenait donc au Conseil des Etats de savoir se montrer courageux pour défendre les valeurs sur lesquelles repose notre Etat. Malheureusement, par 27 voix contre 16, ma proposition n'a pas été suivi. Retrouvez ci-dessous, mon intervention devant le Conseil des Etats.

Lire la suite

15:42 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |